Voici ce qui est une véritable petite révolution technologique, et qui préfigure peut-être de nouveaux procédés de fabrications qui vont transformer notre approche des shoes choses.
Bryan Oknyansky, fondateur de la marque « Shoes by Bryan« , vient de dévoiler les premières chaussures fabriquées à partir du procédé d’impression 3D : les « Split Heels ».

Split Heels de Shoes by Bryan

Bryan Oknyansky est un designer et architecte américain installé à Londres, qui expérimente depuis quelques années sur de nouvelles technologies de fabrication appliquées à l’automobile et à l’aéronautique. Un travail qui rappelle celui de Gianluca Tamburini, le créateur de la sandale Conspiracy.

En mai 2011, il décide de se lancer dans la création de chaussures à talons de luxe, et crée une première collection baptisée « Heavy Metal ». Cette collection conceptuelle attire tant les regards qu’il est invité en dernière minute aux Fashion Weeks de Paris, Berlin et Manchester.

Collection HEAVY METAL de Shoes by Bryan

Collection HEAVY METAL de Shoes by Bryan

Collection HEAVY METAL de Shoes by Bryan

Collection HEAVY METAL de Shoes by Bryan

Pour Bryan Oknyansky, la chaussure de luxe est un art qui marie le design digital et les technologies de fabrication les plus récentes. Sa première préoccupation ? Le confort. Toutes les chaussures sont conçues à partir d’un logiciel de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), qui intègre les mesures du pied, des spécifications orthopédiques et ergonomiques, et les caractéristiques physiques des matériaux utilisés.

C’est ce désir d’utiliser les dernières technologies qui a poussé Bryan Oknyansky à expérimenter le processus d' »impression 3D » pour sa dernière collection.

L’impression 3D, qu’est-ce que c’est ? On en parle beaucoup, mais on sait pas forcément ce qui se cache derrière au juste. C’est un abus de langage, car on n’imprime pas au sens classique du terme, comme sur une imprimante d’ordinateur.
Diverses technologies existent, dont le principe reste le même : on fabrique un objet en empilant une succession de couches de matériaux les unes sur les autres. les « imprimantes » sont de petites chambres de fabrication, qui sont capables d’interpréter les données d’un modèle qui a été créé sur ordinateur.

L’imprimante 3D fabrique les objets en empilant des couches de matière les unes sur les autres

Pour créer la collection « Split Heels« , Bryan Oknyansky s’est associé à 3D-Systems, un des leaders mondiaux de l’impression 3D.

Le résultat ? Une collection de bottines-sandales à plateforme réalisées en plastique. La collection, exposée lors de la Fashion Week Londonienne qui vient de s’achever, avait été portée lors du défilé printemps-été 2013 Fashion Fringe (Fashion fringe est une structure de promotion de nouveaux talents anglais).

Split Heels de Shoes by Bryan

Split Heels de Shoes by Bryan

Les Split Heels ont été vus lors du défilé Fashion Fringe printemps-été 2013
(photo : Vogue / GoRunway)

Bonne nouvelle pour les fans de chaussures à la recherche des créations les plus hype : cette collection « Split Heels » est commercialisée (ce qui n’était pas le cas de la collection « Heavy Metal »). Chaque réalisation sera unique. Leur prix n’est pas précisé, mais chacun(e) peut adresser sa demande via le site web www.shoesbybryan.com

Et si ce travail à base d’impression 3D préfigurait de ce que que pourrait être la fabrication de chaussures dans l’avenir ? Pour peu que vous ayez une imprimante 3D à la maison, vous pourriez crééer et fabriquer vos propres chaussures. Du sur-mesure absolu…

(sources : shoesbybryan / highheelsdaily / Vogue / pcworld)


Articles similaires

Tout nouveau, tout beau

Vive l'automne !

Parée pour l'hiver...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.