God Save My Shoes : un reportage à ne pas manquer !


God save my shoes reportage télé chaussures à talons

Si vous l’avez manqué, voici un reportage que les shoes-addicts doivent regarder absolument ! Diffusé samedi 31 août 2013 sur Arte, « God Save My Shoes » est un documentaire dédié à la relation passionnelle qu’entretiennent les femmes avec les chaussures. Tendance Talons vous offre la possibilité de le visionner tranquillement devant votre ordi ! Attention, il y en a pour une heure ! Mais quand on aime, ça passe si vite…

Voici le résumé que propose Arte au sujet de ce reportage exclusif et passionnant :

« Il y a celles qui leur donnent des sobriquets, celles qui courent en acheter à la moindre contrariété ou encore celles qui suivent des cours pour apprendre à marcher haut perché. Aux États-Unis, qui occupent le premier rang mondial, les femmes achètent en moyenne sept à huit paires par an, suivies de près par les Françaises. Comment expliquer ce désir irrépressible ?


Montre-moi tes pieds, je te dirai qui tu es

De Dita von Teese à Kelly Rowland (ex-Destiny’s Child), de la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot à la joueuse de poker Beth Shak, Julie Benasra est allée à la rencontre de fanatiques des chaussures pour tenter de comprendre les raisons de cette idylle. Pour Fergie, la chanteuse des Black Eyed Peas, « vos chaussures parlent de vous et disent qui vous êtes. » Plus qu’un simple accessoire, les souliers de ces dames reflèteraient leur état d’esprit et leur permettraient de se distinguer, d’affirmer leur pouvoir et leur sensualité. Les grands créateurs du moment (Christian Louboutin, Manolo Blahnik, Pierre Hardy…), qui s’amusent à défier les lois de la gravité, mais aussi des historiennes, des rédactrices de mode, des psychologues, des sexologues et des fétichistes apportent également leur éclairage sur ce phénomène en expansion. »


Articles similaires

Sélection Shopping : tout nouveau, tout beau...

C'est le printemps !

Vivement l'été' !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.