Clelia Tavernier.

chaussures Clelia Tavernier

Clelia Tavernier

Ce nom deviendra-t-il célèbre ? On l’espère. Car la jeune créatrice Clelia Tavernier a lancé récemment sa marque de chaussures de luxe, et qu’elle mérite le succès pour cette initiative plutôt audacieuse en cette période de crise. Certes, l’univers de la chaussure de luxe se porte plutôt bien malgré une conjoncture économique morose. Certes les jeunes créateurs talentueux parviennent à se faire rapidement un nom en ce moment (prenez l’exemple de l’anglaise Camilla Elphick notamment). N’empêche, on a l’impression que ce sont surtout les créateurs anglais ou américains qui émergent sur la scène internationale : Paul Andrew, Julia Haart,…

Alors quand une française se lance, elle mérite bien un petit coup de projecteur !

Clelia Tavernier n’est pas tout à fait une nouvelle venue dans l’univers des chaussures. Si son nom est inconnu du grand public, quelques créateurs célèbres la connaissent déjà. Après avoir débuté sa carrière au sein de la maison Kenzo, elle a ensuite travaillé pour Saint-Laurent, avant devenir la première assistante du brillant Pierre Hardy.

Qualité et savoir-faire artisanal

C’est à l’automne 2014 qu’elle a lancé sa première collection. Choisissant délibérément le créneau du luxe, Clelia Tavernier apporte un soin tout particulier à une qualité de fabrication irréprochable. Toutes les chaussures sont fabriquées en Italie dans le respect du savoir-faire artisanal, à partir de cuirs italiens de première qualité soigneusement sélectionnés.

Clelia Tavernier Sandales Djen, printemps-été 2015Sandales Djen de Clelia Tavernier, printemps-été 2015

585€ chez L’EXCEPTION

Les premières chaussures signés Clelia Tavernier sont disponibles sur son e-shop, ainsi que chez L’Exception (lien : Lexception.com), concept store en ligne dédié aux créateurs français.

4 modèles de chaussures Clelia Tavernier sont proposées (à l’heure actuelle) chez L’Exception. Ces modèles sont, pour la plupart, déclinés en cuir noir et en cuir métallisé doré. Des lignes classiques, avec une petite touche géométrique qui les fait sortir de l’ordinaire. Simple et efficace. Mais est-ce que ce sera suffisant pour conquérir le coeur des clientes, quand les tarifs affichés relèvent du très haut-de-gamme ? Des tarifs moins élevés que ceux de Chloe Gosselin, cette autre française qui s’est lancée récemment aux Etats-Unis, mais tout de même… Alors, à suivre !

N’hésitez pas à commenter cet article pour nous faire part de vos impressions sur ces chaussures !

Clelia Tavernier Escarpins Zoe, printemps-été 2015Escarpins Zoe de Clelia Tavernier, printemps-été 2015

510€ chez L’EXCEPTION

Clelia Tavernier Sandales Dora, printemps-été 2015Sandales Dora de Clelia Tavernier, printemps-été 2015

485€ chez L’EXCEPTION

Clelia Tavernier Sandales Joyce, printemps-été 2015Sandales Joyce de Clelia Tavernier, printemps-été 2015

525€ chez L’EXCEPTION

Axelle Laffont Clelia Tavernier

L’acrice Axelle Laffont prête son image à la collection printemps-été 2015 de Clelia Tavernier

Crédits photos : cleliatavernier.com / Lexception.com


Articles similaires

Le meilleur des soldes d'hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.