Malcolm de Chazal : « Les femmes portent leur sexe dans leur coeur » (Sens Plastique, 1948)
Brian Atwood : « The sex is in the heel » (2012)

Mais qui est donc Brian Atwood ? S’il n’est pas encore très connu en France (quoique…), son nom est déjà célèbre aux Etats-Unis où il est la coqueluche des stars.

Bottine « Figara », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(450 USD, soit environ 350€ sur brianatwood.com)

Originaire de Chicago, Brian Atwood a fait ses études au sein du célèbre F.I.T. (Fashion Institute of Technology). Son physique avantageux lui ouvre alors les portes du mannequinat, et il profite de ses prestations sur les podiums européens pour nouer des contacts, en vue d’intégrer le studio de création d’une grande marque.

 

Brian Atwood (crédit-photo : Bally)
Il est repéré par Gianni Versace qui l’embauche en 1996. Un américain au sein de l’équipe de création de la célèbre maison italienne, c’est une première ! D’abord en charge de la ligne Versus, il prend la responsabilité de l’ensemble des accessoires féminins. C’est pendant cette période qu’il s’initie aux secrets du design et de la fabrication de chaussures d’exception.
En 2001, Brian Atwood franchit le pas et décide de créer sa propre marque de chaussures de luxe. (Pour la petite histoire, il assumera aussi, de 2007 à 2010, la direction artistique de Bally)
Sa marque de fabrique : des talons vertigineux aux lignes ultra-glamour, une qualité de fabrication exceptionnelle (confiée aux meilleurs fabricants italiens), et une politique de communication inventive et parfois osée, jouant sur l’ultra-féminité, la sensualité, voire la sexualité.

 

Campagne publicitaire Brian Atwood A/H 2012

 

« The sex is in the heel« . Au moins, c’est clair, et Brian Atwood n’y est pas allé de main morte pour sa dernière campagne publicitaire. Le slogan de sa collection Automne-Hiver 2012/2013 est aussi le titre d’un film publicitaire qui met en scène le top-model Candice Swanepoel dénudée, entourée d’hommes tout aussi dénudés. Un clip porno-chic sensuel, teinté de voyeurisme, qui met les talons au coeur de la séduction. Une vidéo qui devait être diffusée sur l’écran géant qui domine la nouvelle boutique new-yorkaise de Brian Atwood, inaugurée début septembre 2012 sur Madison Avenue. Mais, Gourou des stars hollywoodiennes ou pas, Brian Atwood s’est heurté au puritanisme ambiant et le clip a été interdit. Les taxis new-yorkais, eux aussi, ont refusé de le diffuser sur leurs « Taxi TVs ». Justifié ou pas ? A vous de juger. Voici la vidéo en question…

 

Que dire de la collection Automne-Hiver 2012 elle-même ? Qu’elle est belle, superbe, somptueuse, élégante, sexy, désirable, envoûtante. J’ai eu l’occasion d’exposer dans un précédent article à quel point j’apprécie le style de la marque Le Silla. Et bien j’avoue que je suis tout aussi fasciné par le style de Brian Atwood. Il maîtrise parfaitement l’art du dessin de la chaussure, et ses modèles affichent un équilibre remarquable entre la hauteur de talon et la hauteur de plateau. Des talons généralement très très hauts (12 à 15cm), mais qui restent toujours très élégants et ne versent jamais dans la vulgarité. Evidemment, on se situe dans le luxe, et les prix des chaussures sont élevés : de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros pour les escarpins. Prenez garde aux prix relevés sur la boutique en ligne brianatwood.com. Les prix en dollars, convertis en euros, peuvent parfois sembler « relativement » accessibles, mais c’est sans compter les taxes qu’il faudra débourser à l’importation des articles (environ 30% me semble-t-il)… Brian Atwood n’est pas distribué physiquement en France, mais magie du web oblige, on peut trouver quelques modèles sélectionnés sur les sites MyTheresa et Net-a-Porter.

Un des modèles phares de la collection : l’escarpin « Maniac ». Talon de 12cm, plateau caché de 3cm, il est décliné dans des couleurs unies, et dans des finitions diverses qui font (considérablement) varier le prix du soulier.

Escarpins « Maniac », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(439€ sur mytheresa.com)

Escarpins « Maniac », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(625€ sur net-a-porter.com)

Escarpins « Maniac », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(665€ sur mytheresa.com)

Escarpins « Maniac », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(1.465 USD, soit environ 1.150€ sur brianatwood.com)

Une variante du modèle est proposée cette saison, avec un talon de 14cm et une légère découpe :

 

Escarpins « Maniac X », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(995 USD, soit environ 775€ sur brianatwood.com)

En version avec plateau apparent, plusieurs lignes sont proposées en escarpins fermés, open-toes ou sandales :

 

Escarpins « Hamper », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(558€ sur mytheresa.com)

Escarpins « Hamper », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(639€ sur net-a-porter.com)

Escarpins open-toes « Wagner », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(695 USD, soit environ 540€ sur brianatwood.com)

Sandales « Tribeca », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(1.100 USD, soit environ 860€ sur brianatwood.com)

Et si vous êtes un peu allergique aux plateaux, la collection comprend plusieurs modèles à semelle fine particulièrement élégants.

Escarpins « Starlet », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(695 USD, soit environ 540€ sur brianatwood.com)

Escarpins « Karisma », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(825 USD, soit environ 640€ sur brianatwood.com)

Escarpins « Nico », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(650 USD, soit environ 510€ sur brianatwood.com)

Sandales « Encanta », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(1.335 USD, soit environ 1.040€ sur brianatwood.com)

Du côté des bottines, outre les ankle-boots présentées au début de cet article, j’ai un coup de coeur pour ces deux modèles de la collection Automne-Hiver :

 

Bottines « Adrienne », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(860 USD, soit environ 670€ sur brianatwood.com)

Bottines « Pipi », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(1.995 USD, soit environ 1.560€ sur brianatwood.com)

Quant au rayon bottes, il est assez peu garni chez Brian Atwood. Mais séduction oblige, il nous offre un somptueux modèle de cuissardes :

Cuissardes « David », Brian Atwood, Automne-Hiver 2012
(972€ sur mytheresa.com)

 

Ces modèles vous font rêver ? A défaut de pouvoir vous les offrir, sachez que Brian Atwood a lancé l’an dernier une ligne-bis baptisée « B Brian Atwood ». Elle est très stylée, et ses tarifs sont beaucoup plus accessibles, même si sa diffusion est tout aussi confidentielle. Mais nous aurons l’occasion d’en reparler. Et si vous aimez le style de Brian Atwood, pensez à jeter un coup d’oeil à d’autres modèles que j’ai présentés dans cet article dédié aux bottines noires et dans cet article dédié au cuir reptile rouge. Brian Atwood a aussi complété sa collection avec une gamme de bijoux à découvrir ici. Design et pas très chers.

Et parce qu’une jolie paire de chaussures est encore plus jolie quand elle est portée, voici pour finir une petite photo de Brian Atwood prise lors de l’ouverture de sa boutique à New-York, en compagnie de la délicieuse Heidi Klum, chaussée en Brian Atwood comme il se doit…

 

(crédit photo : www.socialvixen.com)

Comme d’habitude, si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas un petit « j’aime » Facebook !


Articles similaires

Tout nouveau, tout beau

Vive l'automne !

Parée pour l'hiver...

6 Réponses

    • Pierre Hertzog

      Malheureusement, il sera difficile de pouvoir faire quelque chose pour toi. Mais c’est vrai qu’elle mériterait de figurer dans l’une de tes séances photos… 😉

      Répondre
  1. Brian Atwood lance une ligne de bijoux » tendance-talons.com

    […] Brian Atwood, le créateur américain de la jolie sandale Maia, vient d’annoncer le lancement d’une ligne de bijoux. Celle-ci comporte pour l’instant une petite gamme de bracelets et colliers au design moderne fabriqués en Italie. Les pièces les plus remarquables sont des bracelets manchettes au design particulièrement séduisant. […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.